Surréalisme
Information sur le mouvement artistique surréaliste

CinÉma surrÉaliste

L’Éventail de l’utopie

Alors que le propre du cinéma traditionnel est de s’apparenter au domaine du rêve, le cinéma surréaliste va plus loin en ne faisant plus aucune différence entre l’état d’éveil normal, le rêve et même, la folie.



C'est en 1928 que Luis Bunuel, en collaboration avec Salvador Dali, réalise le premier film surréaliste : Un Chien Andalou. Dès 1930, le duo récidive avec L'Age d'or, un film controversé qui sera mis à l’index jusqu’en 1980 pour ses représentations anti-religieuses.

Ces deux films seront longtemps considérés comme les uniques vraies oeuvres cinématographiques surréalistes. Par la suite, le surréalisme influencera énormément le cinéma mais ne sera jamais qualifié de « genre » en soit. Pourtant, il aura une influence marquée sur le cinéma à venir et sur ses artisans.

Le réalisateur Jean Cocteau s’inspirera notamment des oeuvres de Dali et Alfred Hitchcock nouera des liens avec Dali pour la réalisation du film Spellbound (1945).

Toujours avec l’intention de marquer l’homme en lui coupant le souffle. Les films surréalistes n’hésitent aucunement à déborder de la pensée dite « normale ». On cherche à représenter le monde du rêve et de l’imaginaire par tous les procédés imaginables.

Livre Salvadot Dali

Les dossiers