Surréalisme
Information sur le mouvement artistique surréaliste

Max Ersnt

100 tÊtes d’illusion

Maximilien (Max) Ernst (1891-1976), nous enchante avec ses multiples idées de créer des propos innovateurs pour redéfinir l’art. Né en Allemagne, peintre avant tout, sculpteur et écrivain, il sera l’un des artistes les plus influents des mouvements Dada et surréaliste.

Max Ernst

Tout d’abord étudiant en philosophie, il abandonne ses études pour se consacrer uniquement à l’art. Il s’imagine alors faire revivre le collage du mouvement cubiste pour réaliser ses oeuvres Dada.

À la recherche constante de perfection dans les procédés artistiques qu’il utilise, il invente le « frottage », le « grattage », le « roman collage », des techniques qui s’apparentent alors à l’écriture automatique des surréalistes.

André Breton (1896-1966) s’intéressera à sa méthode et l’invitera à venir partager son « illumination » à Paris où il deviendra l’un des précurseurs du mouvement surréaliste en art pictural.

En 1954, Le Grand Prix de peinture de la Biennale de Venise lui sera décerné. Breton verra l’acceptation de ce prix comme une insulte et l’exclura du groupe surréaliste.

Cet incident n’entachera en rien la la notoriété de l’artiste qui marquera l’histoire de son humour noir et de ses nombreuses avancées sur le plan technique.

Livre Salvadot Dali

Les dossiers