Surréalisme
Information sur le mouvement artistique surréaliste

SurrÉalisme & DadaÏsme

L'enflure anarchiste

La Première Guerre mondiale engendre une aventure politique où les artistes affirment leur antinationalisme haut et fort.

dadaïsme

À la recherche d’une façon de contester contre la guerre qui détruit tout, ils se retournent contre la société et se lancent dans la provocation extrême.

Un mouvement dit « politique » que l’on surnomme Dada, avec à sa tête le poète Tristan Tzara (Sami Rosenstock) (1896-1963), rassemble des têtes pour recréer le monde.

À Zurich, en 1916, ils ouvrent un dictionnaire, trouvent au hasard le mot Dada, et en baptisent le groupe.

Dada ne veut pas créer mais détruire l’ordre établi, en commençant par l’art, en rejetant l’idée de chef-d’œuvre. Il fait descendre l’artiste de son piédestal et revendique un art à l’image de la vie. Il veut démolir le monde bourgeois avec ses propres armes pour construire un monde nouveau sur ses ruines.

Dans les années 20, le dadaïsme se désagrège et se divise en deux clans : les disciples de Tzara, et ceux de Breton. Breton veut instaurer le règne de l’esprit nouveau en explorant avec méthode le domaine du rêve.

C’est en 1924 que naît officiellement le mouvement surréaliste. Dada essaie de renouer les liens avec Breton en 1935 mais ce dernier refuse.

Livre Salvadot Dali

Les dossiers